Yulyeong

Venez découvrir le monde des Fantômes...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 CHOI HA NEUL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité


Informations

MessageSujet: CHOI HA NEUL   Jeu 31 Mai - 22:54









Choi Ha Neul
SHEE

AGE : bientôt 18 ans

FREQUENCE DE RP : entre 4/7 et 7/7

FREQUENCE DE CONNEXION : 7/7

AVATAR : Hwang Min Hyun - Min Hyun (NU'EST)
NOM : Choi

PRENOM(s) : Ha Neul

AGE : 19 ans

DATE ET LIEU DE NAISSANCE : 05 avril à Suwon

NATIONALITE : Coréenne

GROUPE : Munyeo

ORIENTATION SEXUELLE : Indécise

BRANCHE ENSEIGNEE : /

ANNEE SCOLAIRE : Deuxième année

SECTION : Langues

TALENT : /

ANNEE FANTÔME : /
Caractère
Timide – réservé – renfermé – solitaire – souriant – agréable – sensible – attentionné – à l’écoute – jaloux – naïf – rêveur – ambitieux – travailleur – ordonné – taquin – optimiste – prend le temps de vivre – peu ponctuel – maladroit – peureux – passionné…

Voilà quelques mots qui décrivent parfaitement qui est Ha Neul. Cependant, nous allons voir comment il est réellement dans les lignes qui suivent.

Le trait de caractère qui le définit le plus et qui se voit directement, c’est sa grande timidité. Il n’est pas facile pour lui d’avancer vers les autres pour leur parler. En vérité, il en a souvent envie, mais il a toujours peur d’être de trop et de les déranger. C’est donc pour cela qu’on lui dit qu’il est plutôt solitaire, réservé et renfermé, mais ce n’est pas forcément de son plein gré. Il est toujours agréable car souriant et à l’écoute de ses interlocuteurs. Même s’il ne parle pas énormément, il a ce don d’empathie qui le rend relativement sensible aux histoires des autres. Il dit toujours que s’il n’aimait pas autant apprendre les langues étrangères, il deviendrait un psychologue ; et ce métier lui irait sans aucun doute, à merveille.

Ha Neul est un jeune homme travailleur, optimiste et ambitieux, mais beaucoup trop rêveur selon sa grand-mère et ses rares amis. Il est sans cesse dans les nuages en train de songer à une vie bien plus simple, sans contraintes et où le monde tournerait mieux… Il est un passionné de piano, instrument avec lequel il se sent réellement bien, et il rêve souvent de devenir un pianiste reconnu, mais à côté de ce rêve pas tellement réaliste, il veut toujours faire de son mieux afin de réaliser son second rêve de voyager dans différents pays, y pratiquer les langues qu’il apprend et qu’il sait déjà parfaitement parler : le coréen, le japonais, le chinois, l’anglais, des bases de français et tout récemment, le russe. Il a envie d’être traducteur-interprète pour des célébrités ou des hommes de la politique. Toutefois, sa naïveté n’est pas sa meilleure arme, il a tendance à tout prendre au premier degré et il a bien du mal avec tout ce qui est métaphorique.

Avec les personnes qu’il apprécie et avec lesquelles il se sent bien, le garçon peut se montrer quelque peu taquin, aimant charrier sur la couleur d’un vêtement, des chaussures… Il est également assez jaloux, ne cautionnant pas particulièrement le fait qu’un tel puisse avoir telle chose dont il meurt d’envie de posséder. Ha Neul est maladroit, aussi bien dans ses gestes que parfois dans ses paroles. On lui a déjà dit qu’il était blessant, mais il ne le fait jamais exprès et s’excuse toujours des milliers de fois ensuite.

Pour terminer, il est très rarement à l’heure à ses rendez-vous ou même à ses heures de cours. Il oublie souvent les heures et c’est pour cela qu’il n’est pas rare de le voir courir derrière son bus ou dans les couloirs des établissements. Le garçon est plutôt peureux, essentiellement vis-à-vis des fantômes. A chaque fois que l'un d'eux lui adresse la parole, il a tendance à sursauter et à mettre un moment à s'y habituer.


Pour compléter cette personnalité, voilà en bref les choses que Ha Neul aime, celles qu’il n’aime pas, ses phobies, ses rêves et son côté cœur.

Il aime sourire, quand il fait beau, mais aussi lorsqu’il entend la pluie tomber et qu’il voit la neige, les langues et les cultures étrangères, voyager, apprendre et découvrir de nouvelles choses, écouter de la musique, lire des livres de grands auteurs décédés, écrire parfois, la psychologie, manger des sucreries, voir des personnes venir l’accoster, lui parler et l’apprécier, la photographie, le dessin, le piano qui est sa plus grande passion…

Il n’aime pas les personnes superficielles, les égoïstes, les criminels, les maladies quelles qu’elles soient, les animaux à plumes, les gros chiens, les plaques de verglas, la hauteur (il a le vertige), la saleté, les personnes dîtes lunatiques, la violence, les plats trop salés ou trop épicés, les fautes d’orthographe, de grammaire et de conjugaison, la poésie…

Parmi ses phobies, il y a celle du vide. Le faire monter sur une chaise car il est trop petit pour attraper ce qu’il y a en haut de l’étagère ? Il ne le fera certainement pas et si on le force, il reste paralysé, incapable de faire le moindre geste. Ensuite, Ha Neul a très peur du noir et de l’obscurité en général (achluophobie). Il ne dort jamais les volets complètement fermés et il lui arrive souvent de s’endormir la lumière allumée.

Concernant ses rêves, ce qu’il souhaite le plus est d’être heureux plus tard, d’avoir un travail qui lui plaît (notamment être traducteur-interprète) et être aimé. Il apprécierait de vivre à l’étranger et de faire de nombreux voyages. Ou alors, il aimerait devenir un pianiste reconnu dans le monde entier…

Enfin, du côté cœur de Ha Neul, il est tout ce qu’il y a de plus sain au monde. A dix-neuf ans, il n’est jamais sorti avec personne et n’a pas la moindre idée de son orientation sexuelle.
Histoire
Tout partit d’un coup de foudre entre un coréen du sud et une coréenne du nord. Le jeune homme était en déplacement dans le pays voisin, essayant d’implanter des entreprises sur ce sol, mais l’unique chose qu’il obtint, fut une ravissante demoiselle. Ils s’aimaient d’un amour profond, fusionnel et elle accepta de le suivre en Corée du sud. Ils s’installèrent ensemble, vécurent près d’un an tous les deux, puis elle tomba enceinte.

Cette annonce déconcerta les deux jeunes personnes et ils se demandaient s’ils étaient près à affronter cette épreuve. Devait-elle garder le bébé ou bien se faire avorter ? Son questionnement dura bien trop longtemps, suffisamment pour que Ha Neul se retrouva dans ses bras en deux temps trois mouvements. Ils étaient perdus.

Le père de ce petit garçon faisait passer son travail avant toute autre chose. C’était la mère de Ha Neul qui s’occupa seule de lui durant ses deux premières années. Elle tentait de le satisfaire du mieux qu’elle le pouvait et heureusement que l’enfant était sage. Les cris étaient fréquents dans la maison, mais ils ne provenaient pas de Ha Neul. Sa mère voulait partir, s’en aller, sans son conjoint, sans lui… et elle le fit alors qu’il allait sur ses trois ans.

Le gérant d’entreprise se trouva planté avec un gosse en bas âge à sa charge. Il n’en voulait pas, il n’en avait jamais voulu ; il lui avait brisé sa vie qui fut autrefois idyllique. Alors il ne s’en préoccupa pas, uniquement pour lui préparer de quoi manger. Le petit garçon ne disait rien, il se renfermait simplement sur lui-même, cherchant quand même par tous les moyens de trouver un peu d’amour paternel. Il faisait souvent des dessins à l’école qu’il rapportait en souriant à son père… qui n’y jetait pas même un œil. Ha Neul prenait sur lui et la plupart du temps il se ruait chez sa grand-mère.

Elle fut un pilier très important jusqu’à ses treize ans, et même encore aujourd’hui. C’était une personne qu’il respectait plus que tout au monde. Elle était là pour lui, l’aidant à se construire petit à petit et à sourire à la vie, comme elle elle lui souriait. La vieille femme lui jouait tous les soirs, avant de s’endormir, du piano et sa grande passion vint de là. A ses sept ans, il reçut une inscription dans une école de musique pour apprendre l’instrument à son tour.

La vie semblait se calmer peu à peu, Ha Neul vivait dans une certaine tranquillité, bercé par les douces mélodies de sa grand-mère, la disparition sans nouvelle de sa mère et l’immense indifférence que lui portait son père. Même si c’était difficile de n’avoir que l’amour de sa grand-mère pour grandir, le petit garçon tentait de trouver cette absence qui lui manquait à travers la musique et les langues étrangères.

A huit ans, tout bascula de nouveau et une nouvelle histoire vint s’accrocher à son passé déjà lourd. Il y avait une grand-mère allongée sur la route, il tenta de la secourir, mais un camion les faucha tous les deux… elle eut bien moins de chance que lui et cela lui fit énormément de mal. Cette vieille femme aurait pu être sa grand-mère, il la comparait à elle et il avait eu peur. Il ne connaissait pas cette femme qui était décédée sous ses yeux innocents, mais c’était comme s’il se sentait relié à elle.

Et deux semaines passèrent avant qu’il ne reçut une bien étrange visite. Il pleurait dans sa chambre, tout doucement pour que son père ne l’entendît pas, mais suffisamment pour qu’un fantôme vînt déposer sa main sur son épaule. Il eut peur sur l’instant, ne comprenant pas pourquoi la vieille dame était assise près de lui. Elle avait été attrapée par le camion, elle ne pouvait pas se retrouver ici ! Perdait-il la tête ? Devenait-il fou à cause de tout ce qu’il avait vécu ?

Elle lui parla aussi posément que le faisait sa propre grand-mère et elle le remercia en s’en allant. Ha Neul, préférant ne pas se poser de questions quant à cet évènement irrationnel, poursuivit ses études en s’acharnant au travail pour ne penser à rien à côté. Il voulait devenir traducteur-interprète et apprendre toutes les langues du monde pour s’enfuir de la Corée, pour quitter ce pays qui lui brisait chaque jour un peu plus le cœur.

De nouveaux fantômes vinrent se greffer à tout ce brouillard et ne furent pas rares les fois où les camarades de classe de Ha Neul lui demandèrent pourquoi il parlait tout seul. On le rejeta rapidement et l’adolescent se renferma un peu plus sur lui-même. Il étudiait dur pour réussir ses études, n’ayant plus que ça à quoi se rattacher. Sa grand-mère partit à son tour rejoindre les anges, l’abandonnant aux mains de son père.

Ha Neul poursuivit son chemin seul, un peu solitaire, timide, mais continuellement souriant. Il avait envie de parler aux autres, mais il ne voulait pas déranger comme il avait dérangé la vie de son père. Le jeune homme n’était pas rancunier, il ne portait aucune haine envers son géniteur, mais il ne possédait pas non plus de l’amour.

Ha Neul poursuivit son chemin seul, un peu solitaire, timide, mais continuellement souriant. Il avait envie de parler aux autres, mais il ne voulait pas déranger comme il avait dérangé la vie de son père. Le jeune homme n’était pas rancunier, il ne portait donc aucune haine envers son géniteur, mais il ne possédait pas non plus de l’amour pour lui. Il ne ressentait rien, rien du tout, et sa mère, il se convainquit de son décès, préférant fuir la réalité de ce côté-là plutôt que de l’affronter de plein fouet.

Les présences fantomatiques ne se stoppaient pas, c’était presque récurrent, mais au lieu de l’inquiéter, ça l’intriguait. Il souhaitait apprendre à les comprendre et il trouva rapidement l’établissement Yulyeong.
En profondeur
Ha Neul découvrit son don alors qu’il entamait sa huitième année d’existence. Il rentrait de l’école et sur la route, il y avait une vieille femme étendue au beau milieu du passage piéton. Le feu allait passer au vert et elle risquait de se faire écraser. Le petit garçon, très proche de sa propre grand-mère, n’hésita pas à courir la rejoindre. Il la secoua un peu, lui demandant de se relever. Il la souleva tant bien que mal et il parvint miraculeusement à la remettre sur ses jambes tremblantes. Ils étaient seuls au centre du passage clouté, les voitures ne tarderaient plus à rouler de nouveau, il savait qu’il devait faire vite. Il se souviendra toute sa vie de cette vieille dame, « allez mamie, dépêchez-vous s’il vous plaît, allez mamie… », répétait-il pour l’encourager. Sauf qu’en quelques secondes à peine, tout bascula.

Un camion les percuta de plein fouet. Ha Neul fut projeter à plusieurs mètres de là où il se trouvait précédemment, mais il n’avait rien excepté mal au poignet et un peu à la jambe. Ses mains étaient écorchées, mais la grand-mère n’avait pas eu cette même chance… Le petit garçon courut vers elle, pleurant énormément alors qu’il ne la connaissait pas. Il ne comprenait pas pourquoi ça c’était passé ainsi et durant de longs jours, personne ne parvint à le consoler. Il demeurait cloîtrer dans sa chambre, ne voulant plus parler à sa grand-mère ni à quelqu’un d’autre.

Et puis elle arriva, déposant une main âgée sur son épaule. Ha Neul renifla et s’essuya les yeux, la mamie qu’il avait essayé d’aider, elle était là, assise à côté de lui sur son lit, lui demandant pardon. Il demeura interdit, incapable de répondre quoi que ce soit. Comment pouvait-elle se trouver ici alors que… alors qu’il l’avait vue étendue, inerte, sur la chaussée ? Ce n’était pas possible, la situation n’avait rien de rationnelle !

« Mon enfant, lui avait-elle dit d’une voix douce et fluette, ne pleurs donc pas pour moi. Tu sais, je te remercie pour tout ce que tu as fait, je vais pouvoir me reposer en paix. », et ces mots, Ha Neul ne les oubliera jamais, ils s’étaient gravés dans son esprit. C’était sa première rencontre avec un fantôme.

Quelques années passèrent et il voyait fréquemment des fantômes, ça ne l’effrayait pas particulièrement. Il avait du mal à s’habituer à cette présence étrange et parfois on le surprenait à parler tout seul ; enfin, presque tout seul. Il avait posé des questions à ses parents, bourrées de sous-entendu, mais apparemment, il était le seul à posséder ce… don. A l’école, il faisait de son mieux pour que personne ne s’en aperçût, toutefois les remarques fusèrent rapidement et ce fut en parti à cause de cela que Ha Neul passait pour un jeune homme solitaire.

Il ne leur en voulait pas, aux fantômes, au contraire même. Ca l’intriguait grandement et il souhaitait tout connaître d’eux, alors étant donné ses notes excellentes, un bon dossier et cette capacité en poche, il s’inscrivit à Yulyeong.


Dernière édition par Choi Ha Neul le Sam 2 Juin - 6:36, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Nam Hanae Mu
Jeongsin Jeune


Informations
Messages : 157
Points : 2399
Age : 17 ans / 3 ans
Autres : Wushu (Arts Martiaux)

MessageSujet: Re: CHOI HA NEUL   Jeu 31 Mai - 23:00

    Bienvenu parmi nous !

    Si tu as une question, n'hésite pas une seconde et envoie un mp au Staff, hein èé C'est un ordre ! /MUUUUR/ Enfin... bin... juste bonne continuation pour ta fiche XD Et si jamais t'as besoin d'aide, je suis là ^^ ! (Comment ça je l'ai déjà dit d'une autre manière avant ? <.< Rohh... allons pas chipoter vu l'heure... )

    Donc... un gros câlin pour finir *câlin*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yulyeong.1fr1.net
avatar

Ahn Seo Yoon
Section Sport


Informations
Messages : 252
Points : 2373
Age : 20 ans
Autres : 3ème année en section sport.

MessageSujet: Re: CHOI HA NEUL   Ven 1 Juin - 8:22

    Oooh ! Il est trop adorable ! Je ne peux que encourager ton choix d'avatar !
    Quoiqu'il en soit, Bienvenue à toi sur le forum ! Bon courage pour accomplir ta tâche pour faire ta fiche, comme l'a dit Mu si tu as besoin d'aide n'hésite pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité


Informations

MessageSujet: Re: CHOI HA NEUL   Ven 1 Juin - 9:50

Voui voui voui il est trop chou

D'accord, merci beaucoup à tous les deux ! *câline aussi Mu*
Revenir en haut Aller en bas

Invité


Informations

MessageSujet: Re: CHOI HA NEUL   Ven 1 Juin - 22:29

DP pour signaler la fin de ma fiche :)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Nam Hanae Mu
Jeongsin Jeune


Informations
Messages : 157
Points : 2399
Age : 17 ans / 3 ans
Autres : Wushu (Arts Martiaux)

MessageSujet: Re: CHOI HA NEUL   Sam 2 Juin - 8:46

    Un double post ? Rolalalala, c'est pas bien ! /MUUUUUUR/



    VALIDATION
    Oh, cher membre de Yulyeong, par les pouvoirs qui me sont conférés, je te valide ! Tu peux dès à présent te chercher un camarade de rp, faire ta fiche de liens, ta chambre secrète ! Mais surtout, amuse-toi parmi nous, c'est le but !

    Mais avant de partir, je vais te donner un lien magique où tu pourras faire toutes tes demandes diverses, si si, je suis trop gentil ! C'est ici !

    Voilà, tout est en ordre

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yulyeong.1fr1.net

Contenu sponsorisé


Informations

MessageSujet: Re: CHOI HA NEUL   

Revenir en haut Aller en bas
 

CHOI HA NEUL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Choi Seung Hyun
» Kim Bak Yul ft. Choi Min Ki (Ren - NU'EST)
» Summer Yong Jae ft Choi Seung Hyun / Summer Jun Hee ft Jang WooYoung [2pm]
» Choi [au choix] feat lee Hwanhee [up10tion]
» Choi Jin Ri - SULLI (F(X))

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yulyeong :: Administration :: Les Documents Officiels :: Les Documents Archivés-