Yulyeong

Venez découvrir le monde des Fantômes...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une piscine, du gel moussant, et deux idiots … un cocktail détonnant ! [ Feat Jin Pyo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Lee Won Ja
Section Sport


Informations
Messages : 21
Points : 2258
Age : 21 ans
Autres : 3ème année section sport

MessageSujet: Une piscine, du gel moussant, et deux idiots … un cocktail détonnant ! [ Feat Jin Pyo]   Sam 11 Aoû - 14:06

Cela faisait plusieurs jours que Won Ja y pensait, mais le seul problème, c'était qu'il serai malheureusement seul pour réaliser sa magnifique trouvaille. Mais bon, on en entendrait forcément parler dans l'école et la alors il jubilerait ! Il lui avait fallut deux semaines pour rassembler tout ce dont il avait besoin pour, d'une ne pas éveiller les soupçons et aussi car c'était pas si facile que ça de savoir parfaitement les horaires de ronde et tout le tralala. Mais Won Ja avait enfin réussit à réunir toutes les informations nécessaires pour réaliser son coup.

Aujourd'hui c'était le jour de l'exécution de son plan. Won Ja se leva avec un sourire d'impatiente, il fallait que la journée passe vite. Il prit une bonne douche, n'oubliant aucun recoin de son anatomie parfaite, ne pensant qu'à une chose, être ce soir. Il sorti de la douche, se préparant méticuleusement. Il se sécha, mis son boxer noir Calvin Klein, un jean slim foncé, un t-shirt blanc, une chemise dégradé bleue, ces chaussettes Bob l'éponge, se coiffa les cheveux relevés, sorti de la salle de bain, mit ces basket montantes blanches et sorti prendre son petit déjeuné. Se trouvant maintenant dans le dortoir des Munyeo, Won Ja avait eut un peu de mal à s'habituer et à se faire accepter. Il ne différenciait pas encore les humains des fantômes mais parfois reconnaissant une voix qu'il avait déjà entendu il supposait que ce devait être un fantôme. Après un déjeuné des plus copieux, Won Ja retourna dans sa chambre se laver les dents et prit ces affaires pour les cours qui arrivaient. Rien de bien passionnant en soit deux bonnes heures de sports, un cours d'histoire du sport, et un cours de maths appliqué aux sports.

Le cours de sport passa vite, il firent une partie de baseball, apprenant les règles, voyant le règlement officiel en profondeur, jouèrent le rôle autant de lanceur que de receveur, d'arbitre ou de joueur de champ. À chaque nouveau sport qu'ils pratiquaient les étudiants en sport voyant tous les détails de celui-ci. Et ils approfondissaient leurs connaissances grâce aux cours d'histoire où ils apprenaient les records, les médailles remportées part les plus grand athlètes, comment la Corée était représentée au niveau mondial dans chaque disciplines, etc. Won Ja n'était pas fan des cours, lui tout ce qu'il voulait s'était danser, et entretenir son corps d'athlète, en pratiquant le handball et le judo, ces deux sports de prédilections. Et le pire était encore à venir, les cours de maths étaient un supplice pour lui. Ce prodige en mathématiques devait faire semblant de ne rien comprendre à ce que racontait le professeur alors qu'il savaient déjà tout ce qu'il disait depuis bien longtemps. Il savait déjà étudier les trajectoires, il savait parfaitement comment appréhender et mesurer la vitesse du vent. Il connaissait des formules bien plus complexe que leur montrait ce professeur de pacotille. Mais tout cela, il le gardait pour lui, se contentant de faire des origamis en cours, discutant avec ces camarades, taquinant l'enseignant, posant des questions complètement stupides, ou alors des questions qui mettraient à mal ce dernier. La fin du cours sonna enfin et Won Ja était le premier à sortir.

Il se dirigea vers le réfectoire totalement affamé. Essayant de ne penser à rien, et surtout pas à ce soir, mais c'était plus fort que lui. Difficile de ne pas se sentir excité à l'idée de l'exécution d'un plan que l'on a mit plusieurs semaines à mettre en place. L'après-midi était consacrée aux relations humains fantômes mais Won Ja avait encore du mal à se faire à l'idée qu'il pouvait les voir. C'était étrange pour lui, et aujourd'hui encore, il le montrait. Alors qu'il marchait dans le couloir pour se diriger vers une salle de pratique pour danser, un fantôme lui adressa la parole. Par réflexe il ne tourna même pas la tête pour regarder le fantôme car il connaissait bien sa voix et savait qui s'était. Il se contenta de lui répondre en regardant droit devant lui.

« Tu pourrais au moins me regarder quand je te parle Won Ja. C'est la moindre des politesses surtout envers un ainé. »

Won Ja fut surpris et tourna la tête tout en disant :

« Mais de toute façon je vous … ah si en fait je vous vois … je me suis pas fait à l'idée que je veux vous voir maintenant. D'ailleurs plus j'y réfléchis, et plus je vous voyais pas du tout comme ça. Si j'avais du vous imaginez, vous auriez l'air plus jeune et certainement pas avec cette coupe affreuse. »

Le tact n'était vraiment pas son fort, et pour le remercier de sa gentillesse, le fantôme prit congé du jeune homme en le traversant. Won Ja détestait cette sensation horrible de froid glacial qui le faisait frissonner de partout. Après s'être bien entrainé à la danse en tenu de sport, Won Ja alla prendre une nouvelle douche, se remit en tenu citadine et vaqua à diverses occupations. Il n'en pouvait plus d'attendre la nuit, d'attendre de pouvoir se préparer. Mais enfin ce moment arriva. Il alla prendre dans son armoire deux sac à dos remplit, ainsi que son maillot de bain et une serviette. Il regarda sa montre, 23h45, le surveillant allait passer d'ici trente seconde et l'étudiant pourrait sortir encore trente seconde plus tard. Il entre-ouvrit la porte et vit la lumière de la lampe torche du surveillant dans le couloir il referma alors la porte. Il entendit les pas de celui-ci, puis ils s'estompèrent, Il pouvait enfin sortir. Les deux sacs sur le dos, sa serviette et son maillot dans une main, il sorti rapidement sans se faire remarquer et se dirigea vers sa cible, la piscine. Après avoir passer plusieurs postes de contrôles ayant eut une petite frayeur en voyant apparaître un fantôme d'un seul coup devant lui, mais par chance ce dernier ne le vit pas, Won Ja arriva enfin à la piscine. Alors qu'il passât ces sac à dos de l'autre coté de la clôture il entendit un bruit étrange derrière lui. La piscine possédait des gradins et la clôture du fond par où Won Ja passait était bordé d'une haie d'arbuste qui le cachait. Le bruit se répéta alors. Comme une voix, se dirigeant vers lui. Won Ja sorti alors la tête de sa cachette et tomba nez à nez avec quelqu'un.

« WOUAAAAAH !!! Purée mec tu m'as fait trop peur quoi ! Euuuuuh … t'es un mec ? Ou …. ? Ou alors un fantôme ... »

Won Ja regardait la personne devant lui de haut en bas. Il ne savait pas tellement si c'était une fille un peu masculine mais toujours mignonne ou un mec un peu trop féminin et tout autant mignon. Ni d'ailleurs si c'était un de ces foutus fantômes qu'il n'arrivait pas encore à distinguer des humains. Il était dans de beaux draps tiens, il venait de se faire prendre alors qu'il n'avait même pas commencé à mettre un minimum de gel moussant dans la piscine … son rêve de bain moussant géant s'estompait peu à peu. Non ! Il fallait qu'il trouve un moyen de s'en sortir pour réussir ce qu'il avait commencé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Moon Jin Pyo
Section Arts


Informations
Messages : 163
Points : 2389
Age : 18 ans
Autres : 1ere année en arts

MessageSujet: Re: Une piscine, du gel moussant, et deux idiots … un cocktail détonnant ! [ Feat Jin Pyo]   Dim 12 Aoû - 13:09

Je me réveillais tout à coup, me relevai et m'assis au milieu de mon lit pour me frotter doucement mes yeux encore tout endormis. Je regardai à côté de moi le réveil posé sur la table de nuit et je remarquai que ça faisait même pas une heure que je dormais... Maintenant j'avais plus trop trop sommeil et je voulais plus me rendormir, je me sentais un peu tout patraque !

Je tournai le visage vers le lit de mon colocataire et je vis qu'il était pas encore là. C'était dommage, parce que je serais bien allé lui parler s'il était là... Moow, j'étais belle et bien tout seul avec mon insomnie ! Ça c'était vraiment pas chouette du tout du tout ! Je soupirai doucement et je portai mon attention sur la fenêtre, regardant vers le ciel parce que moi j'aimais pas dormir dans le noir, j'avais toujours eu un peu peur, alors le volet il était pas complètement fermé.

Je pouvais voir les étoiles briller dans le ciel, avec la lune qui éclairait un peu ma chambre. Moi ça me rassurait un peu de voir tout ça, je pensais à grand-frère, à ce qu'il m'avait dit quand on était tous les deux ensemble et je posai une main sur mon ventre, près de mon aine, là où j'avais eu mon tatouage... Les étoiles c'était grand-frère et moi, il m'avait expliqué que si j'étais triste quand il était pas avec moi, il me suffirait de regarder les étoiles et comme ça je me sentirais un peu mieux car c'était grand-frère qui veillait sur moi. Des fois ça fonctionnait et ça calmait mes pleurs, mais des fois non parce que je voulais un vrai câlin de grand-frère.

Soudain, j'entendis un bruit dans la pièce. J'arrêtai de bouger et j'osai à peine respirer... Je serrai fort les draps dans mes mains et j'attendis quelques secondes... jusqu'à ce qu'un autre bruit parvienne à mes oreilles ! Est-ce que c'était... un fantôme ? Un fantôme qui serait venu dans ma chambre ? Je savais pas trop trop parce que moi je les voyais pas les fantômes... Je pouvais juste les ressentir quand ils étaient tout proches de moi et parfois, quand je faisais de mon mieux, j'arrivais à un peu voir leur forme, mais c'était difficile !

Timidement, je poussai mes couvertures, posai un pied après l'autre sur le sol et je me relevai en faisant plusieurs pas.

« Y a quelqu'un ?... », je chuchotai faiblement.

J'obtins aucune réponse, mais je vis que la poignée de la porte elle bougeait toute seule ! Sur le coup, ça me fit un peu peur et je me demandais bien ce que le fantôme il voulait de moi... C'était peut-être parce qu'il voulait me montrer quelque chose dans les couloirs et que je devais le suivre pour ça ? C'était pas simple de savoir et moi je savais pas trop trop si je pouvais sortir ou rester dans la chambre !

Comme j'étais quand même drôlement curieux (et un peu inquiet !), j'attrapai une veste au passage et je fis bien attention de refermer soigneusement la porte de la chambre derrière moi. Oh là là, j'étais certain que j'allais encore avoir des ennuis moi si je me faisais attraper ! De toute façon, des problèmes, moi, j'en avais vraiment très très souvent et je savais jamais pourquoi ! C'était pas de ma faute ! Je croyais que c'était tous les ennuis qui venaient à moi parce qu'ils m'aimaient bien peut-être...

Tap, tap... faisaient doucement mes pieds nus sur le sol un peu froid. Je suivais docilement le fantôme dans les couloirs de l'établissement jusqu'à ce que je me retrouve devant une porte menant à l'extérieur. Là, j'hésitai un peu, mais j'avais toujours quand même un peu envie de savoir ce que le fantôme avait envie de me montrer... Poussant alors cette nouvelle porte, j'atterris dans l'herbe et j'esquissai une légère moue boudeuse. Il faisait plutôt noir et je voyais pas vraiment où je posai les pieds ! Ça m'inquiétait...

« Dis, tu m'emmènes où comme ça ? », j'interrogeai le fantôme en sentant mes pommettes rougir doucement.

Encore une fois j'eus aucune réponse et je trouvais cette histoire de plus en plus mystérieuse et effrayante... Surtout quand je remarquai que je me trouvais tout près de la piscine ! Oh là là, qu'est-ce qu'il allait encore m'arriver ici ?

« Tu... tu es là ? », je fis inquiet.

Je me stoppai et regardai les alentours, ressentant plus la présence du fantôme ! Je décidai de pas bouger encore un peu et d'attendre pour savoir si le fantôme il allait revenir me chercher ou pas, mais... mais je pensais qu'il m'avait un peu abandonné tout seul au beau milieu de nulle part !

D'un coup, j'entendis des bruits à quelques mètres de moi, des pas et aussi comme si des buissons bougeaient... Oh là là, mon cœur se mit à battre deux fois plus fort dans ma poitrine ! Est-ce que c'était le fantôme ?

« Attends ! », je criai alors, me surprenant moi-même de ce que je venais de faire malgré une peur grandissante en moi.

Mes jambes réagirent aussitôt et en frottant un peu mes yeux pour pas pleurer, j'avançai là où il y avait eu des bruits. Je me retrouvai alors face-à-face avec quelqu'un que je connaissais pas ! Je sursautai en l'entendant avoir peur et moi je fis quelques pas en arrière pour pas qu'il me touche. Moi aussi j'avais eu drôlement peur ! Oh là là !

« Non... Non... je balbutiai en secouant négativement mon visage, je suis pas un fantôme ! Je... Je crois que j'en ai suivi un jusqu'ici, mais... je le retrouve pas... je lui expliquai un peu embêté, je les vois pas alors... C'est pas facile ! »

Il m'avait aussi demandé si j'étais un garçon, mais ça j'y répondis pas parce que j'en avais pas envie et que ça me blessait toujours quand on me posait cette question.

Triturant le bas de ma veste, je relevai un peu le visage vers mon interlocuteur et je sus bien que je l'avais encore jamais vu avant, c'était la première fois que je le rencontrais et je pensais alors qu'il était un munyeo et qu'il pouvait voir les fantômes !

« Dis... Tu fais quoi toi ? je lui demandai timidement, tu vas à la piscine maintenant ? »

Ça me paraissait quand même un peu bizarre parce qu'il était tard et le soir je pensais pas que la piscine elle était encore ouverte à l'heure qu'il était, si ? Oh là là, en tout cas j'espérais que j'aurais pas d'ennuis... Je pourrais peut-être lui demander de me raccompagner aux dortoirs ? Rentrer tout seul dans la nuit, même avec la lune et les étoiles, moi ça me faisait drôlement frissonner !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miyavi-family.forumotion.com
 

Une piscine, du gel moussant, et deux idiots … un cocktail détonnant ! [ Feat Jin Pyo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» C'était juste un bol de terre, et deux idiots autour [PV Green]
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Deux âmes perdues sur les falaises. [Nagate SEUL]
» PREVAL EST CONTRE LA RECONSTRUCTION DA LA PISCINE DE MONTANA AU CAP-HAITIEN ...
» Deux humoristes virés du poste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yulyeong :: Académie Yulyeong :: L'extérieur :: Piscine-