Yulyeong

Venez découvrir le monde des Fantômes...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Garance : n.f jeune garce superficielle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Cayrel Garance


Informations
Messages : 2
Points : 2306
Age : 17 ans

MessageSujet: Garance : n.f jeune garce superficielle.   Ven 3 Aoû - 11:56









ZONE NOM-PRENOM
VOTRE PSEUDO

AGE : Ici

FREQUENCE DE RP : Ici

FREQUENCE DE CONNEXION : Ici

AVATAR : Personnalité sur l'avatar...
NOM : Cayrel.

PRENOM(s) : Garance.

AGE : 20 ans.

DATE ET LIEU DE NAISSANCE : 19 octobre 1992 - Saint-Pétersbourg.

NATIONALITE : Russe.

GROUPE : Munyeo.

ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuelle.

ANNEE SCOLAIRE : 2ème année.

SECTION : Langues.
Caractère
ECRIVEZ ICI VOTRE CARACTERE
Histoire
Ta petite frimousse aux cheveux blonds tourne vers le regard maternel, une moue boudeuse tracée sur tes lèvres rondes. Tes yeux scrutateurs tentent de décrypter l'expression de la femme qui te surplombe. Celle-ci esquisse un sourire et replace une fine mèche derrière ton oreille de porcelaine. Doucement, ses doigts dérivent vers tes joues de pêche, tracent un chemin autour de ta bouche toujours crispée et finissent sur ton menton délicatement ourlé. Tu fermes les yeux, bercée par les caresses d'une infinie douceur prodiguées par ta mère. Les doigts vernis de rouge quittent ton visage et tu lèves à nouveau les yeux vers le sourire serein qui t'es adressé. Tu te décides enfin à ouvrir la bouche :
« Mama, à quoi tu penses ? »
L'intéressée sourit plus largement et répond d'une voix douce :
« À toi de le deviner. »
Tu fronces les sourcils et murmures :
« Je sais pas. Ta bouche est contente et tes yeux sont tristes. »
« Parce que je cache ce que je pense. Il ne faut jamais montrer ses émotions au public, surtout lorsqu'elles sont inappropriées. »
« Ça veut dire quoi, "inappropriées" ? »
« Quand tu penses à une chose à laquelle tu ne devrais pas penser. »
« Tout le monde fait ça ? »
« Tout le monde ne le fait pas, mais tout le monde devrait. »
Elle recule une chaise et s'assied en face de toi.
« Ma chérie, tu es encore une petite fille mais un jour tu seras une femme. Il ne faut jamais que quelqu'un puisse percer à jour la merveilleuse femme que tu deviendras. Il faut garder le mystère et ne pas te dévoiler au premier inconnu. »
« Il ne faut pas rire quand je suis contente par exemple ? »
« Pour le moment, tu peux, tu n'es qu'une enfant. Mais quand tu seras adulte, il te faudra sourire aimablement, voire garder un visage neutre. Cela dépendra de la personne que tu as en face de toi. »
Tu fronces les sourcils, essayant d'absorber et de comprendre les paroles de ta mère. Une question subsiste, clé de ton entendement :
« Pourquoi ? »
« Bonne question ma chérie. Tu es prête à entendre une longue explication ? »
« Je crois, oui. »
« Tu as une apparence extérieure, que tout le monde voit. Tu es une jolie petite fille aux cheveux blonds et aux yeux bleus. Tu es souriante et pleine d'entrain. Mais tu as aussi une apparence intérieure, intime. Tu as des secrets, comme n'importe quel être humain. Tu as des doutes, des interrogations. Cette partie de toi est fragile et vulnérable. Pour le moment, il est assez facile de voir à travers toi, et c'est tout à fait normal puisque tu n'as que sept ans. Mais tu vas grandir, et tes secrets vont se faire plus profonds, tes doutes plus essentiels, tes interrogations plus instables. Et cette partie de toi, elle doit absolument être cachée, tu dois l'enfouir sous une apparence neutre voire froide. Celui qui trouve l'accès à ton intimité peut te faire du mal, te blesser. Tu dois te protéger grâce à une carapace. Tu saisis ? »
Tu hoches la tête.
« Ce que les gens voient de toi base leur jugement. L'apparence est essentielle et cautionne en quelque sorte ta place dans la société. Le paraître est la base de tout, et il doit éclipser l'être afin de protéger ta nature profonde. »
Tu hoches à nouveau la tête, et prends une mèche de tes cheveux dans tes doigts. Tu réfléchis, les yeux pointés vers le plafond. Ton visage s'éclaire.
« J'ai compris maman. »
Ta mère te lance un regard bienveillant, se lève et sort de la pièce, prodiguant au passage une caresse affectueuse sur le sommet de ton crâne.

______________________________________________

Tendre Garance, tu marches aux côtés de ta mère, dans les grandes rues de Saint-Pétersbourg. Tu as l'air si heureuse.
« Mama ? »
Ta mère, Garance est une très belle femme, et ce, malgré son âge. Elle était marié à ton père depuis un moment maintenant, et leur amour n'avait pas faibli. Ton père, lui était américain. Comme quoi... Le destin. Ils s'étaient rencontré lors du voyage d'affaires de ton papa.
Elle te sourit et tourne vers toi un doux regard.
« Pouvons-nous passez par le parc ? Pazhaluysta... »
Elle te regarde et te sourit.
« Da. Mais pas longtemps... Nous devons rentrer pour préparer le souper. »
Aux anges, tu hoches la tête.
« Promis... »
A travers la foule, tu l'entraînes. Tu connaissais le chemin du parc par coeur.
« Garance ! Pas si vite ! »
Tu ne l'écoutes pas et cours... Tu rigoles, pensant que c'est un jeu. Puis... Tu te retournes. Le bruit d'un impact. Du sang. Beaucoup de sang.
« MAMA ! MAMA ! »
Pendant que le conducteur sort de la voiture en criant des injures, une femme t'attires vers elle afin de t'enlever cet vision d'horreur.
« Tu... Comment tu t'appelles ? Moi, c'est Akilina. »
Tu la fixes avec incrédulité.
« Ga... Garance. Je m'appelle Garance. »
« Il ne faut pas avoir peur, ils vont s'occuper de ta maman. »
Elle te sourit tendrement.
« Je... Comment le savez-vous ? »
« Petite ? A qui parles-tu ? »
Un homme approche et s'agenouille pour arriver à ta hauteur. Tu désigne la femme qui n'avait pas bouger.
« Elle s'appelle Akilina. »
« C'est ton amie imaginaire ? »
« Non ! Elle est là... »
Il cligne des yeux et considère qu'il vaut mieu laisser tomber.
« Ecoute, je vais t'emmener au commisariat de police. Ils vont appeller ton papa. »
Le bruit d'une ambulance se fait entendre au loin. Tu secoues la tête.
« Je n'irais nulle part sans ma maman. »
« Suis le monsieur, je serais derrière toi, je te promet. Et les gens qui sont là-bas vont s'occuper de ta maman... » dit Akilina.
« C'est promis ? »
Les larmes te montent aux yeux. Tu ne réalises pas encore.
« Qu'est ce qui est promis ? Allez viens... »
Tu suis donc l'homme tout en regardant l'attroupement qui s'était fait autour du lieu de l'accident.
« Elle... Elle va mourir ? »
Pas de réponse. Pour une raison très simple... Personne ne le savait.
______________________________________________

Cette nuit là, tu fais un rêve familier...
Tu es au bord d'une énorme falaise de calcaire. Sa surface est mouvante. La corniche sur laquelle tu te tiens, commence à s'éffriter, à se déliter, à dégringoler des milliers de mètres plus bas, dans l'océan. Tu as peur, mais tu es incapable de reculer, alors que tu sens le sol se dérober, alors que tu sais que d'une seconde à l'autre, tu va tomber, tu es incapable de reculer. C'est alors que tu le vois... Le visage de ta mère, pâle, bouffi, bleui, flottant à la surface. Elle a les yeux écarquillés, la bouche entrouverte, prête à crier, mais elle ne le peut plus.
Alors tu te réveilles en sursaut, ton oreiller trempé de sueur.
Tu fermes les yeux, aussitôt submergée par l'image de ta mère.
Ta mère...
Tu te mets soudain à repenser à son enterrement...
Tu repousses le souvenir de la robe qu'on t'avait forcé à mettre, elle te grattait et elle te donnait chaud. Tu chasses aussi le souvenir des murmures, de l'énorme main qui te gavait de quartiers d'oranges afin de te réduire au silence. Ce jour là, tu avais mangé quatre oranges, morceau par morceau, jusqu'à ce qu'il ne te reste plus qu'un tas d'écorces sur les genoux, alors tu t'étais mise à sucer celles-ci, et leur amertume t'avait aidé à ravaler tes larmes.

(encore à corriger et à compléter)
En profondeur
ECRIVEZ ICI VOTRE DON/ VIE DE FANTÔME / VIE DE PROFESSEUR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Jones C. Gabriel
Jeongsin Rebelle


Informations
Messages : 142
Points : 2451
Age : 21 ; mort depuis un mois.

MessageSujet: Re: Garance : n.f jeune garce superficielle.   Ven 3 Aoû - 15:33

Oh ! Une Russe *__*
En tout cas bienvenue à toiii ♥ Si tu as le moindre souci ou problème voire question n'hésite pas à me contacter, je serais ravie de te répondre =D Sur ce bon courage pour continuer ta fiche ^^

_________________
Gabriel C. Jones
I fall asleep by the telephone. It's two o'clock and I'm waiting up alone. And tell me where have you been, I found a note with another name. You blow a kiss but it just don't feel the same. Cuz I can feel that you're gone. And bite my tounge forever. While you try to play it cool. You can hide behind your story. But don't take me for a fool. ©️PEPPERLAND
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Moon Jin Pyo
Section Arts


Informations
Messages : 163
Points : 2448
Age : 18 ans
Autres : 1ere année en arts

MessageSujet: Re: Garance : n.f jeune garce superficielle.   Ven 3 Aoû - 15:58

Bienvenue et bonne continuation pour ta fiche
Tu veux pas être chez les sagikkuns, y a trop de munyeoooos D: ;) ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miyavi-family.forumotion.com
avatar

Cayrel Garance


Informations
Messages : 2
Points : 2306
Age : 17 ans

MessageSujet: Re: Garance : n.f jeune garce superficielle.   Sam 4 Aoû - 11:59

Merci .
Et bien... Très franchement, j'ai hésité. Je vais y réfléchir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Informations

MessageSujet: Re: Garance : n.f jeune garce superficielle.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Garance : n.f jeune garce superficielle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» Technique du Jeune Jack
» Que pensez-vous de cette intervention de Levaillant Louis Jeune au Nouvelliste
» Mort d'un jeune journaliste/Adieu Bien-Cher, adieu mon ami
» Les rouge vs les bleu :Un jeune est assassiné à Montréal.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yulyeong :: Administration :: Les Documents Officiels-