Yulyeong

Venez découvrir le monde des Fantômes...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 tell me why ain't nothin' but a mistake Ϟ im jaehwan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Im JaeHwan
Section Sport


Informations
Messages : 42
Points : 2352
Age : 18 ans

MessageSujet: tell me why ain't nothin' but a mistake Ϟ im jaehwan   Ven 15 Juin - 1:12









IM JAEHWAN
DADALIFE

AGE : 18 ans

FREQUENCE DE RP : 1 fois par semaine, ou plus pendant les vacances ~

FREQUENCE DE CONNEXION : J'essaierai tous les jours ~

AVATAR : Im JaeBum ♥
NOM : Im

PRENOM(s) : JaeHwan

AGE : 18 ans

DATE ET LIEU DE NAISSANCE : 27 août 1993 à Pohang

NATIONALITE : Coréen

GROUPE : Sagikkun

ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuel

ANNEE SCOLAIRE : 1ère année

SECTION : Sport.
Caractère
JaeHwan ? C’est un sale gosse. Non mais sérieusement, c’est pas quelqu’un de fréquentable. Vous pouvez être la personne la plus adorable et la plus respectueuse des lois qui soit, traîner avec lui ne serait-ce qu’une petite semaine serait susceptible de vous changer en le pire délinquant qui puisse exister. L’avoir à ses côtés est vraiment néfaste. D’un autre côté, l’avoir comme adversaire n’est pas forcément recommandé. Il n’est pas dangereux en soi mais, il peut vous créer plus d’ennuis que vous ne l’imaginez. Du moins, c’est ce qu’il insinue. Il est très doué pour menacer et parvenir à ses fins. Il évoque toujours quelques contacts qu’il possèderait et qu’il ne vaudrait mieux pas rencontrer. Personne ne les a jamais vu. Personne n’a envie de les voir, si vous voulez mon avis. Existent-ils vraiment ? Je vous laisse le plaisir d’essayer de les faire venir à vous.

Soit, c’est un garçon qui ne tient vraiment pas en place. Depuis son enfance il est qualifié d’hyper actif. Il a toujours causé beaucoup de soucis à son entourage, que ce soit sa mère, sa petite sœur ou même ses camarades de classe. On ne compte plus le nombre de fois où il a été nécessaire de changer d’école ce gamin. Il a toujours aimé cogner, courir dans tous les sens, tourner sur lui-même, sauter. Mais, ouais, cogner restait tout de même l’activité qu’il préférait. Heureusement, dans un sens, que son père était là. On peut dire qu’il a repris pas mal de traits de caractère de cet homme. La violence est malheureusement quelque chose qui fait partie intégrante de la vie de JaeHwan.

Toute cette énergie à revendre, il l’utilise dans une de ses deux passions : Le sport. Heureusement que quelqu’un a un jour eu cette merveilleuse idée que d’inventer le sport. C’est grâce à ça que JaeHwan est parvenu à canaliser ses envies de bouger dans tous les sens. L’important, c’est qu’on n’avait pas eu à le forcer à l’inscrire quelque part, c’était lui-même qui avait réclamé, et ce fut un gros soulagement pour la famille du garçon. Il touche à tout : sports de combats, sports de duels, sports collectifs, athlétisme, et tout ce qui est skate, roller, ride en gros. Selon ses besoins il va en pratiquer un plutôt qu’un autre mais son niveau est à peu près équivalent dans chacun de ceux qu’il a essayé. Même si le roller reste ce qu’il préfère.

On entend souvent les mères dire « Mon enfant est un peu violent, mais il n’est pas méchant. », dans le cas de JaeHwan c’est différent. Dire qu’il est gentil serait un mensonge. En fait, il est vraiment anti social. Il n’aime pas du tout la présence humaine et ne s’entoure que pour une histoire de réputation et pour se protéger. Mais en réalité, il est vraiment méchant avec tout le monde. Personne n’a jamais su déceler une part de bonté en ce garçon. Généralement, les gens le craignent alors ils font ce qu’il demande : ils restent ou ils se cassent. Heureusement, certaines personnes lui résistent ou en ont tout simplement rien à faire de sa personne. Heureusement, sinon la Corée du Sud est bonne pour suivre le même système que son pays voisin. Enfin, personne n’a jamais essayé de creuser pour apprendre à réellement connaître ce qui se cache sous cette carapace.

Malgré cette faible misanthropie, il y a quand même une deuxième passion dans la vie de JaeHwan. Les femmes. Ce n’est que très récemment qu’il a commencé à les aimer, lorsqu’il a découvert qu’un adolescent avait des besoins et ressentait des choses différentes que durant l’enfance. Mais aujourd’hui, il les aime. Pas en tant que personne, non, mais plutôt comme objet. Il ne sait pas aimer comme on l’entend, il désire simplement et ne se focalise que très rarement sur une seule femme. Il faut dire qu’on ne lui a jamais appris ce qu’était l’amour. Un père aussi détestable que lui accompagné d’une mère et d’une sœur effrayée au moindre geste du garçon, ça ne peut pas aider dans l’amélioration du comportement de JaeHwan, loin de là.

Peut-être qu’en réalité, il souffre de cette solitude et de cette incapacité à changer. Il ne sait rien, il a toujours été tel qu’il est, il aimerait apprendre, mais il ne sait pas que c’est possible. Alors il continue à être ce garçon détestable, qui n’aime rien si ce n’est le sport et les femmes.
Histoire
C’était un matin ordinaire, un matin d’hiver.

« JaeHwan, rentre à la maison ! Tu vas encore tomber malade ! »

C’était encore maman qui voulait me donner des ordres. Je ne comprenais pas pourquoi elle s’obstinait à vouloir être ma mère. A chaque fois que j’essayais de l’approcher, elle s’enfuyait ou sursautait. J’ai l’impression d’être un monstre, de ne pas être son fils. Je vois tout le temps les autres garçons prendre leur maman dans les bras. Moi je peux pas. Et en plus mon père me fout une baffe à chaque fois que je l’approche de trop. Je ne comprends pas.

Ce que je sais, c’est que je ne voulais pas rentrer à la maison. Ca faisait longtemps que je n’avais pas vu la neige, et on voulait m’enlever ce plaisir. Je savais très bien que maman n’allait pas s’aventurer dehors sous cette tempête pour venir me chercher, alors je ne revenais pas et je restais là debout au milieu du jardin à tourner alors que les flocons commençaient à être de plus en plus gros. Je ne suis pas fou, j’avais une écharpe, un bonnet, des gants. Mais même si je commençais à être frigorifié, j’étais mieux là qu’ailleurs. Je sentais déjà Papa qui allait s’énerver, alors autant retarder au maximum la punition.

J’ouvris la bouche pour manger un flocon. Mais je sentis comme une pression sur mon bras. Je l’avais pas vu arriver, je n’avais pas prédit sa main sur ma joue. Encore une fois, il ne m’avait pas loupé. Je n’avais donc pas le droit d’être tranquille. Dans le jardin d’à côté, le garçon était pourtant en train de s’amuser avec toute sa famille sous la neige. Et moi c’est tout ce que je récoltais. Ca m’énervait, je n’en pouvais plus de cet enfoiré qui m’empêchait de grandir comme je voulais. Je commençai à me débattre, puis j’écrasai le pied de mon père. Il me lâcha et je me mis à courir. Je ne sais pas où j’allais, mais j’étais sûr que j’y allais. Je ne voulais pas m’arrêter, je ne voulais pas non plus me retourner pour voir si mon père me poursuivait. Il était rapide lui aussi, à peu près autant que moi. Je n’étais qu’un enfant et lui se faisait vieux, alors au fond, c’était équivalent. Malgré nos ressemblances, je n’ai jamais pu le porter dans mon cœur. En fait, je n’aime personne, tout simplement parce que personne ne m’aime.

Ma course se termina lorsque j’arrivai au bout de la jetée. Je vis dans une petite ville portuaire, tout ce qu’il y avait désormais, c’était la mer. Je crois que la natation est mon point faible et pourtant, je pratique tout un tas de sport. Peut-être parce que malgré moi, je n’arrive pas à m’offrir toute la liberté que j’espère. La mer, c’est un synonyme de liberté. Et pourtant, là je suis prisonnier de mon destin. Et mon père m’avait déjà rattrapé. Il me souleva du sol, je ne pouvais plus courir. Il avait très bien cerné mes techniques.

« A partir de la semaine prochaine, on t’envoie dans ce pensionnat pour cas difficile dont on avait parlé ! Je ne pensais pas avoir recours à cette solution alors que tu n’as encore que huit ans. T’es vraiment la pire chose qui puisse exister, Im JaeHwan. »

Ϟ Ϟ Ϟ

Qu’est-ce qu’il était chiant ce gars. Incapable de se défendre et de s’affirmer. En fait, je ne sais pas ce qu’il fout dans ce pensionnat. Et comme si son inutilité n’était pas suffisante, il partage ma chambre et me colle aux basques. Ca doit faire maintenant quatre ans que j’ai été placé dans cette foutue maison, j’en ai marre.

« JaeHwan, relâche ton camarade. C’est pas en prenant ce chemin que tu vas sortir d’ici. »

Qu’est-ce qu’elle me voulait elle ? Il n’y avait rien de convaincant dans ses propos. Elle était comme ma mère, elle avait peur de moi. Aujourd’hui je suis devenu vraiment violent et méchant. La faute à qui ? A ce père qui a préféré confier mon éducation a des gens qui doivent élever un troupeau de gosse. Et c’est pour ça qu’au bout de cette corde, que je tiens du mieux que je peux, est accroché l’abruti qui me sert de colocataire.

« Vous voulez vraiment que je le relâche ? »

Elle ne savait pas ce qu’elle disait. Si je le lâchais, il allait s’écraser contre le sol : mauvais plan. Mais elle n’avait pas l’air d’être en mesure de réfléchir à ce détail, et c’était plutôt amusant. Bizarrement personne n’avait l’air de vouloir monter les escaliers pour m’empêcher de faire ma connerie, et personne ne semblait assez courageux pour tenter d’attraper ce gosse. On vit dans un monde de lâche, que voulez-vous.

Je commençai à lâcher un peu ma corde, juste histoire de réduire la hauteur de la chute. Je ne suis pas mauvais à ce point, n’abusez pas. Et je voyais sur le visage de la responsable de dortoir qu’elle ne semblait pas si ravie finalement que je sois décidé à le relâcher. Je laissait glisser la corde par à-coup histoire de bien leur mettre la pression. C’était vraiment amusant. Puis lorsque je jugeai qu’il n’y avait plus vraiment de danger pour la vie de l’autre abruti, je lâchai complètement la corde.

« Je n’ai fait qu’obéir à vos ordres ! »

Mais là, je savais qu’il valait mieux pour moi de courir. Je riais à gorge déployée. Elle avait l’air au bout du rouleau par ma faute et moi, ça ne faisait que m’amuser. Je courais, encore et encore, jusqu’à arriver dans un cul de sac. Evidemment, c’était le bureau du directeur. J’entendais les pas de la surveillante se rapprocher et j’avais le pressentiment que je m’étais fait avoir en beauté. Je fermai les yeux. Lorsque je les rouvris, le directeur était devant moi, et la jeune femme me tenait par le bras.

« J’allais justement le punir Monsieur le dir…
- Non, laissez moi m’occuper de lui cette fois-ci. »


C’en était fini de moi. Je n’avais jamais eu affaire directement avec le directeur.

J’avais vu juste quand je m’étais dit que c’étaient les dernières heures que j’allais passer dans cet établissement, mais je n’avais jamais envisagé que c’était pour cette raison là. Mon père avait contacté le directeur pour annoncer le décès de ma mère. Elle avait toujours été très malade et très fragile, et c’était pour cette raison qu’elle avait toujours préféré se tenir loin de moi. Elle avait peur non seulement pour sa santé, mais surtout pour la mienne. Je ne pouvais pas le comprendre, personne ne m’avait jamais rien dit à moi. Pour mon père, c’était comme évident, j’aurais dû l’apprendre par moi-même et me tenir à carreau. Mais mon hyper activité ne me permettait pas de tenir en place, je manquais cruellement d’espace. Ce n’était pas de l’égoïsme. Non…

J’allais donc quitter cet établissement pour retourner vivre chez mon père qui ne m’a jamais porté dans son cœur. Et je peux vous assurer que ce furent les pires années de ma vie.

Ϟ Ϟ Ϟ

On me prenait pour un fou, j’en étais certain. Depuis mon retour au domicile familial, c'est-à-dire, il y a près de six ans maintenant, j’ai toujours voulu croire que ma mère était encore là quelque part. Ca pouvait paraître absurde dit comme ça, et c’est pour ça que je ne parlais pas de ça à qui que ce soit. De toute façon, je n’avais personne à qui me confier, et je ne voulais adresser la parole à personne.

J’étais dans mon jardin en train de jouer au basket. Heureusement que le sport était là pour occuper ma vie. Je crois que cette passion s’est sur développée à partir de mon retour à la maison. J’ai réussi à faire chanter mon père. Je lui ai promis d’être tranquille à la maison s’il acceptait de m’inscrire dans tous les clubs sportifs que je désirais. Le seul qu’il m’a clairement refusé, c’était la danse. Il n’a jamais compris qu’un homme qui danse ne signifie pas forcément qu’il est homosexuel. Mais ça, c’est mon père, il a des idées reçues et on ne peut pas y changer. Je me suis impressionné durant ces six années, tous les problèmes que j’ai causé, je les ai causés en dehors de la maison. Chez moi, il y avait toujours des altères ou une balle de basket pour me permettre de me défouler.

Cela n’empêche que durant ces six années, j’ai été on ne peut plus violent. Surtout lorsque l’on venait à évoquer le mot « mère ».C’était quelque chose de tabou et la plupart des gens le savait. Mais une fois, parce que je m’étais emporté trop rapidement, j’ai foutu un gars de ma classe dans le coma. Il l’avait cherché. Oser prétendre que je cherchais tous les soirs ma « maman »… Je ne pouvais pas laisser passer ça.

« Bonjour petit ! »

Cette voix me fit manquer mon panier. Qui osait m’interpeller comme ça ? Il n’y avait pas de gosses qui trainaient dans le coin vu que c’était l’heure d’aller en cours. J’avais séché, comme d’habitude. Pour le coup, c’était évident que cet homme s’adressait à moi. C’était assez audacieux de m’appeler « petit », et il avait de la chance, j’étais de bonne humeur. Je me retournai après avoir récupéré ma balle.

« C’est à moi que vous parlez ? Nan mais vous m’avez bien regardé sérieux ? »

Le vieil homme m’expliqua que pour lui, tous les adolescents étaient petits. Il ajouta également qu’il devait s’entretenir en privé avec moi et il me fit monter dans sa voiture. Je me foutais de tout ce qu’on avait pu me dire plus jeune « ne monte pas dans la voiture d’un inconnu ». Après tout, je savais me battre s’il y avait le moindre soucis. Et j’avais eu raison de ne pas m’en faire. On me parla d’une école qui serait pour moi « une seconde chance ». Au départ, j’étais un peu sceptique mais la suite fut d’autant plus intrigante.

« Je sais que tu veux revoir ta mère.
- Qu’est-ce que t’as dit enfoiré ? »


C’était absurde. Je m’étais vite emporté, mais les deux mecs qui étaient assis à côté de moi m’empêchèrent de faire le moindre mouvement brusque. Et c’est là qu’il m’expliqua le but de cette école. Je n’y croyais pas, et je lui avais bien ris au nez. On me fit descendre de la voiture, mais avant de repartir, l’homme me demanda d’y réfléchir.

Je pense que vous avez compris que j’ai finalement accepté son offre. C’était absurde, mais si je pouvais être loin de la maison, ça m’arrangeait. Il y avait un infime espoir pour que je puisse revoir ma mère, mais je voulais y croire. C’était peut-être la seule chose en ce monde qui pouvait confirmer qu’il y avait peut-être un cœur en moi finalement.
En profondeur
JaeHwan, comme tous les Sagikkun, a reçu un tatouage dès son arrivée dans cette école. Il porte dans le dos et ce n’est pas le genre de tatouage discret à vrai dire. C’est un dragon chinois qui prend quasiment tout son dos, c’est grâce à lui donc qu’il est capable de communiquer avec les fantômes. C’est surement dû au fait qu’il ne veuille que retrouver sa mère mais, il n’a pour le moment communiqué avec aucun fantômes présent dans l’établissement. Il les ressent, il les entend mais il se ferme continuellement.

Il est arrivé dans à l’école au milieu de la 1ère année, c’est pourquoi il a encore pas mal de chemin à faire et il est même probable qu’on le laisse en 1ère année pour un an encore. Contre toute attente, il se rend de façon assidue aux cours et tente le moins possible d’être violent. Après tout, il peut pratiquer les sports à volonté, alors pourquoi s’en priver ?


Dernière édition par Im JaeHwan le Jeu 28 Juin - 12:41, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Kwan Moo Shin
Section Sciences


Informations
Messages : 37
Points : 2373
Age : 19 ans
Autres : 2e années ~ o/

MessageSujet: Re: tell me why ain't nothin' but a mistake Ϟ im jaehwan   Ven 15 Juin - 1:47

Bienvenue ^^
FIGHTING pour ta fichouille ^^
J'ai bien hâte de te voir en jeu :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Nam Hanae Mu
Jeongsin Jeune


Informations
Messages : 157
Points : 2399
Age : 17 ans / 3 ans
Autres : Wushu (Arts Martiaux)

MessageSujet: Re: tell me why ain't nothin' but a mistake Ϟ im jaehwan   Ven 15 Juin - 7:45

    Bienvenu parmi nous ! *agite les pompons parce que ça faisait longtemps que je ne l'avais pas fait... Je faillie à ma réputation*

    Si tu as la moindre question, n'hésite pas à contacter le staff ^^ ! C'est à dire Seo Yoon (aussi Jones C. Gabriel) ou moi (aussi Ahn Jung Hyuk) ~ On sera ravi de pouvoir t'aider !

    A part ça... bin... courage pour ta fiche XD

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yulyeong.1fr1.net
avatar

Ahn Seo Yoon
Section Sport


Informations
Messages : 252
Points : 2373
Age : 20 ans
Autres : 3ème année en section sport.

MessageSujet: Re: tell me why ain't nothin' but a mistake Ϟ im jaehwan   Ven 15 Juin - 7:55

Bienvenue à toi sur le forum =D
Si tu as un souci n'hésite surtout pas ! Ravie de voir un petit Sagikkun à nouveau ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Baek Tae Ra
Section Droit


Informations
Messages : 120
Points : 2365
Age : 20 ans
Autres : 3 ème Année - Droit.

MessageSujet: Re: tell me why ain't nothin' but a mistake Ϟ im jaehwan   Ven 15 Juin - 8:10

Un sagikkuns *-* en plus JB. Nice !!!
En tout cas bienvenue et fighting pour ta fiche :D.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Im JaeHwan
Section Sport


Informations
Messages : 42
Points : 2352
Age : 18 ans

MessageSujet: Re: tell me why ain't nothin' but a mistake Ϟ im jaehwan   Ven 15 Juin - 11:12

Aaw Merci pour cet accueil !
Je vais tenter de finir rapidement ma fiche, le contexte est vraiment sympa, ça donne envie de jouer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Chae Bo Hee
Section Sport


Informations
Messages : 112
Points : 2357
Age : 19 ans

MessageSujet: Re: tell me why ain't nothin' but a mistake Ϟ im jaehwan   Ven 15 Juin - 12:12

JBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBB

BIENVENUE ! Bon courage pour ta fiche

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité


Informations

MessageSujet: Re: tell me why ain't nothin' but a mistake Ϟ im jaehwan   Ven 15 Juin - 15:13

Welcome sur le forum !
Bonne continuation pour ta fiche (:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Im JaeHwan
Section Sport


Informations
Messages : 42
Points : 2352
Age : 18 ans

MessageSujet: Re: tell me why ain't nothin' but a mistake Ϟ im jaehwan   Sam 16 Juin - 10:39

Merci à vous deux pour cet accueil !

Sinon, je pense avoir terminé ma fiche ~
Dîtes moi si ça convient ou non ><
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ahn Jung Hyuk
Section Sciences


Informations
Messages : 40
Points : 2341
Age : 18 ans
Autres : 1ère année

MessageSujet: Re: tell me why ain't nothin' but a mistake Ϟ im jaehwan   Sam 16 Juin - 11:50

    Yeah ! Félicitations ! XD

    Par contre, je vais juste te demander de changer un ptit détail >.< ! La maison de redressement à 8 ans... je doute vraiment que cela existe <.< ! Mais à la place tu peux juste remplacer le terme par "pensionnat pour cas difficiles", cela collerait mieux ^^ !

    Une fois que tu auras fait cela, je te validerai sans plus attendre ! J'aime beaucoup ton petit JaeHwan ~ Même si c'est un connard (j'avais écrit canard en premier <.<... Donc... Canard sera ton surnom, c'est décidé èé /MUUUUUUUUUUUUUUUUUR/) fini, je trouve qu'il est très touchant ^^ !

    PS : C'est le double compte de Mu <.<

_________________

Pudeur ? Euh... ça sert pas à grand chose...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Im JaeHwan
Section Sport


Informations
Messages : 42
Points : 2352
Age : 18 ans

MessageSujet: Re: tell me why ain't nothin' but a mistake Ϟ im jaehwan   Sam 16 Juin - 21:34

Voilà j'ai changé tout ça :)
En tout cas je suis ravie que ça plaise !
Merci en tout cas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ahn Jung Hyuk
Section Sciences


Informations
Messages : 40
Points : 2341
Age : 18 ans
Autres : 1ère année

MessageSujet: Re: tell me why ain't nothin' but a mistake Ϟ im jaehwan   Sam 16 Juin - 22:04

    Je te valide de ce pas alors ~




VALIDATION
Oh, cher membre de Yulyeong, par les pouvoirs qui me sont conférés, je te valide ! Tu peux dès à présent te chercher un camarade de rp, faire ta fiche de liens, ta chambre secrète ! Mais surtout, amuse-toi parmi nous, c'est le but !

Mais avant de partir, je vais te donner un lien magique où tu pourras faire toutes tes demandes diverses, si si, je suis trop gentil ! C'est ici !

_________________

Pudeur ? Euh... ça sert pas à grand chose...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Informations

MessageSujet: Re: tell me why ain't nothin' but a mistake Ϟ im jaehwan   

Revenir en haut Aller en bas
 

tell me why ain't nothin' but a mistake Ϟ im jaehwan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ❝ nothin's wrong ❞ ★ Danjel&Sora
» Nothin' Song { The Green Brothers
» Fin du rp : My mistake, marked out in high vis to stay blended in /!\ {OK}
» LOUVE ▬ every step that I take is another mistake to you
» look at that face you look like my next mistake (emma)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yulyeong :: Administration :: Les Documents Officiels :: Les Documents Validés-